Logo de Iustel
 
 
DIRECTOR
Antonio Fernández de Buján
Catedrático de Derecho Romano de la Universidad Autónoma de Madrid


Menú de la revista

Conexión a la revista

 

L'édit de Serdika de L'empereur Galerius DU 30 avril 311. (RI §413490)  

- Malina Novkirishka - Stoyanova

L'article est consacré à l'Edit de Serdica de 311 de l'empereur Galérius qui donne pour la première fois aux chrétiens la liberté de confesser sa religion La constitution impériale, nommée par les romanistes Édit de tolérance, a une importance exceptionnelle pour la consécration du christianisme, d'abord comme religion légale et égale aux autres cultes de l'Empire romain au début de IVe s., plus tard - comme religion officielle de l'Etat. Moins connue, sinon par un cercle limité de spécialistes de l'histoire ecclésiastique et de l'histoire du Haut Empire romain, elle donne la base législative sur laquelle est paru deux ans plus tard l'Édit de Milan des empereurs Constantin I et Licinius. On y reproduit partiellement le contenu de l'Edit de Serdica, qui doit être considéré comme l'acte initial de l'évolution chrétienne de l'Empire romain.

I. Préambule. II. DE La vraie EXISTENCE DE L'ÉDIT DE SERDIKA. III. NATURE JURIDIQUE DE LA CONSTITUTION DE L'EMPEREUR GALERIUS. IV. STRUCTURE ET interprétation DE L'ÉDIT. V. CONCLUSION.

Palabras clave: Edit de serdica; empereur galerius; tolérance religieuse; christianisme.;

Documento disponible para usuarios registrados.

Para consultar gratuitamente este artículo primero deberá registrarse como usuario.

 
 
 

© PORTALDERECHO 2001-2017

Icono de conformidad con el Nivel Doble-A, de las Directrices de Accesibilidad para el Contenido Web 1.0 del W3C-WAI: abre una nueva ventana